ESTA

Que pouvez-vous faire si l’autorisation ESTA est refusée ?

Que pouvez-vous faire si l’autorisation ESTA est refusée ?

Dans le cas où une ESTA est rejetée, le demandeur n’a qu’une seule option pour obtenir une autorisation d’entrer aux États-Unis : il doit faire une demande de visa auprès de l’ambassade ou du consulat des États-Unis le plus proche de sa ville.

Le système en ligne qui libère les autorisations de voyage ne fournit aucune raison en cas de refus d’une demande. L’ESTA a un lien vers le site Web du DHS Travel Redress Inquiry Program (TRIP), pour de tels cas, mais ce ministère ne garantit pas les solutions concernant l’admissibilité des voyages non admissibles au programme d’exemption de visa.

De même, en cas d’urgence, si un ESTA n’est pas autorisée, les autorités américaines ne peuvent pas garantir des nominations à court terme dans les ambassades ou les consulats. Par conséquent, vous devriez demander le document de voyage avant de payer vos billets d’avion et/ou votre hôtel aux États-Unis.

Si un voyage non autorisé se produit, la meilleure chose à faire est d’appeler l’ambassade américaine plutôt que d’essayer de faire une nouvelle demande d’ESTA. En fait, il est impossible que le système approuve une autorisation qui a été refusée auparavant.

Vous devriez vous rappeler que déclarer le faux est considéré comme un crime, ce qui pourrait conduire à ne pas être admissible à entrer aux États-Unis pour une période pouvant aller jusqu’à 10 ans.

Pour plus d’informations concernant une demande de visa, veuillez visiter le site Web de l’État du voyage.

Exemple : Marc

Au cours des dernières années, Marc a souvent voyagé aux États-Unis, en particulier à la Nouvelle-Orléans, où il a trouvé son nouvel amour et est sur le point de démarrer une nouvelle entreprise. Il est en effet très proche de l’ouverture d’un restaurant italien dans cette ville particulièrement charmante.

Son statut d’immigration est vraiment déroutant puisque grâce à l’investissement qu’il a fait, il a demandé un visa de travail, qui n’est pas encore approuvé.

En attendant son visa en Belgique, Marc a demandé une nouvelle Esta pour visiter à nouveau la Nouvelle-Orléans pendant que son visa de travail serait approuvé. Son Esta a été refusée.

Marcv vit à Bruxelles et suite aux conseils de notre service à la clientèle, il s’est rendu au consulat américain où il a été informé qu’il devrait attendre en Belgique l’approbation de son visa avant de pouvoir voyager à nouveau aux Etats-Unis.

C’est ce qu’il a fait, et après 4 semaines, notre protagoniste a finalement reçu son visa approuvé. Un visa qui lui a ouvert les portes d’un nouvel avenir passionnant dans sa Louisiane bien-aimée.

 

Exemple 2 : Marie

Marie a 25 ans et est de nationalité irlandaise. Il y a environ 3 ans, après être tombée amoureuse de la ville, elle a prolongé son voyage à New York pendant plusieurs mois. En fait, Marie a commencé à travailler comme barman dans un pub irlandais et est resté à New York pendant environ 6 mois avec une Esta.

Comme on le sait, un Esta autorise un séjour de 90 jours au maximum, et ne donne pas la permission d’exercer une activité professionnelle rémunérée mensuellement.

Il y a environ 4 mois, Marie allait rendre visite à certains de ses anciens amis à New York, alors elle a demandé une nouvelle Esta.

Comme prévu, son document de voyage a été refusé.

En laissant de côté le fait que Marie a travaillé (l’autorité de l’immigration n’est peut-être pas au courant de quoi), les autorités américaines de l’immigration ont certainement enregistré le départ de Marie du pays, et ils ont dû constater qu’elle a violé les lois de l’immigration en restant sur le sol américain pendant 6 mois au lieu du maximum autorisé.

La seule option pour Marie est d’aller à l’ambassade américaine la plus proche d’elle et de demander un nouveau visa touristique, ce qui, dans son cas, sera particulièrement difficile à obtenir.

2 thoughts on “Que pouvez-vous faire si l’autorisation ESTA est refusée ?

Comments are closed.